Un mix énergétique pluriel et complémentaire

Favoriser un mix énergétique pluriel et complémentaire pour atteindre les objectifs de la France et proposer des scénarios industriellement et économiquement crédibles pour la période 2015-2050

            

Pour réduire la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre du bâtiment tout en développant les énergies renouvelables, la France doit s’appuyer sur les différentes énergies disponibles et miser sur leurs atouts respectifs. Réussir la transition énergétique passera par des scénarios favorisant la complémentarité des énergies, tant pour la production de l’électricité qu’au plus près des besoins des consommateurs.

L’énergie gaz, stockable, abondante et immédiatement disponible sur l’ensemble du territoire, est le partenaire indispensable du développement de la production d’électricité renouvelable, qui est par nature intermittente et variable.

 

Par ailleurs, les solutions gaz-ENR et hybrides (systèmes composés d’une chaudière à condensation, d’une pompe à chaleur et d’une régulation intelligente), dans un bâtiment ou un quartier, permettent une approche locale décentralisée sécurisant l’alimentation en énergie et au plus près des besoins, où qu’ils soient sur le territoire. Elles s’intègrent dans une vision optimisée de l’utilisation des réseaux existants de gaz et d’électricité avec une évolution progressive du gaz en tant qu’énergie renouvelable grâce au développement de la méthanisation, filière créatrice de richesses et d’emplois locaux.