observatoire

4 questions à David Le Noc, Délégué général du Club Power-to-gas de l’ATEE

Vendredi, Décembre 13, 2019

 

Depuis quelques mois l’hydrogène est sur toutes les bouches et on entend de plus en plus parler de la technologie associée du « Power-to-Gas ». Un terme qui, de prime abord semble complexe, mais qu’en est-il vraiment ?

Le « Power to gas », ou « Conversion d’électricité en gaz », est un procédé qui consiste à transformer de l’électricité renouvelable (PV, éolien, …) ou bas carbone, en hydrogène (H2), par électrolyse de l’eau (H20). Cet hydrogène peut ensuite être consommé directement, avec ou sans stockage intermédiaire, dans la mobilité ou l’industrie, ou injecté en mélange dans les réseaux de gaz existants. Cet hydrogène peut également être converti en méthane (CH4) par une étape de méthanation puis injecté dans les réseaux.

 

De projets sont en cours de construction ou d’étude aujourd’hui en France. Le plus grand démonstrateur de Power to gas en date sera bientôt inauguré, pouvez-vous nous en dire plus sur ce projet ?

Jupiter 1000, qui sera inauguré le 16 décembre prochain sur le Grand Port Maritime de Marseille, n’est que l’un des premiers d’une longue série ! La Programmation Pluriannuelle de l’Energie, qui entrera à nouveau en consultation publique à la fin de cette année, fixe des objectifs de démonstration des technologies de Power to Gas avec des projets de taille comprise entre 1 et 10MW de puissance installée en 2023, pour atteindre une centaine de Mégawatt en 2028. Ce démonstrateur, qui fait référence à la planète gazeuse et à sa taille (1000 pour 1000kWe), est le plus grand projet d’électrolyse couplé à une étape de méthanation construit en France aujourd’hui. Les 2 électrolyseurs permettront de produire de l’hydrogène qui sera injecté pour moitié en mélange dans la canalisation de gaz à proximité ; l’autre moitié sera convertie en méthane de synthèse, en combinaison avec le CO2 issu d’une usine voisine, et également injectée. D’autres projets de démonstration sont déjà en cours d’étude et devrait sortir de terre dès 2020.

 

Quelles perspectives du Power to gas à moyen - long terme en France ?

A en croire la dynamique dessinée par les pouvoirs publics et portée par les élus dans les territoires les perspectives sont grandes. Les 13 régions françaises ont aujourd’hui des projets de production et de valorisation de cet hydrogène renouvelable sur leur territoire que ce soit pour la mobilité, pour l’industrie ou pour l’habitat. Le 15 novembre dernier, les opérateurs gaziers ont remis à la ministre de la Transition écologique et solidaire un rapport sur les conditions d’injection d’hydrogène dans les réseaux en France avec la volonté de fixer une capacité cible d’intégration d’hydrogène dans les réseaux à 10% dans à peine 10 ans. En janvier 2018, l’ADEME avait publié son premier rapport d’étude nous permettant d’entrevoir d’ici 2050 une France dans laquelle tout le gaz consommé serait vert. Deux ans plus tard, force est de constater que la route est bien tracée !

Il était donc temps de muscler le Club Power-to-Gas dont vous êtes le tout récent Délégué général…

 

Le Club Power to Gas[1] a été créé il y a désormais 2 ans au sein de l’ATEE[2].  Il permet d’offrir aux acteurs de cette filière une structure de concertation et d’échanges sur les enjeux technologiques, économiques et réglementaires liés à la production d’hydrogène et de gaz de synthèse, mais constitue également une caisse de résonnance, notamment vis-à-vis des pouvoirs publics, permettant d’élaborer un environnement propice au déploiement d’une filière industrielle française. L’actualité en France et dans le monde nous montre quotidiennement des exemples concrets de Power to gas , que ce soit au travers d’initiatives locales de lutte contre le réchauffement climatique ou de démonstration de complémentarité réussie entre réseaux d’énergie. La création d’un club dédié nous est donc apparue comme une évidence.

 

[1] Suivez nous sur Twitter : @Clubpowertogas

[2] Association Technique de l’Energie et de l’Environnement – www.atee.fr